Le cœur d’Auschwitz: un carnet porteur d’espoir

Une carte de vœux griffonnée sur du papier volé et de la colle de fortune, confectionnée clandestinement dans le tristement célèbre camp de concentration par ses jeunes prisonnières, au péril de leurs vies, pour souhaiter un joyeux anniversaire à l’une d’entre elles. Une histoire bouleversante racontée par le cinéaste Carl Leblanc.

De nos jours, avec toutes nos occupations, on n’envisage pas souvent de fabriquer soi-même une carte de souhaits. On préfère aller l’acheter, avec un message écrit d’avance, c’est bien plus pratique…Dans l’enfer du camp d’Auschwitz où la mort rôdait en permanence, sans le centième du confort dans lequel nous vivons aujourd’hui, des jeunes femmes ont pourtant tout risqué afin d’en confectionner une pour les 20 ans de leur camarade Fania, le 12 décembre 1944.

Des années plus tard, après avoir été dissimulé par tous les subterfuges possibles, même caché sous l’aisselle de Fania lors de la Marche de la Mort de janvier 1945, le cœur qui s’ouvre en origami est aujourd’hui exposé au Centre commémoratif de l’Holocauste à Montréal. Interpellé par cet objet de résistance morale, le réalisateur Carl Leblanc a eu l’idée de retrouver les jeunes femmes qui ont chacune déposé des mots d’espoir dans le cœur de papier, en hébreu, allemand, français ou polonais : "Liberté ! Liberté ! Liberté !", "Que ta vie soit longue et douce", "Quand tu seras vieille, mets tes lunettes sur ton nez, prend cet album dans ta main et lit ma signature à nouveau, ma chère Fani"…

À partir du témoignage de Fania Sainer qui habite maintenant à Toronto, le cinéaste a parcouru le monde pendant deux ans, de Paris à Jérusalem, en passant par Washington et Buenos Aires, sur les traces de ces 19 courageuses jeunes femmes qui, au nom de l’amitié et de la solidarité, ont démontré que leur force de vivre et leur espoir ne pourraient jamais être anéantis.

Pour moi, ce livret est le symbole, humble, mais très puissant, de la dignité humaine. Les nazis voulaient que les gens deviennent des numéros. Le livret, par ses mots et ses lettres, incarne le refus de s’y soumettre.  – Carl Leblanc

Crédit photos: Centre commémoratif de l’Holocauste à Montréal

VOUS AIMEREZ PEUT-ÊTRE:

Voyage dans le temps au Fort-Chambly

Évangéline: une légende acadienne

Laura Secord : bien plus qu’une marque de chocolat !

30 réponses à “Le cœur d’Auschwitz: un carnet porteur d’espoir

  1. memereciredutemps

    Comme quoi garder espoir peut mener loin. C’est une jolie histoire en plein centre de l’horreur.

  2. Magnifique article digne du pus grand intérêt dasn le cadre d’une action qui reste chère à mon coeur : le devoir de mémoire. Merci. Ecrivainparisien

  3. Eh bien … C’est tellement incroyable que je ne sais pas quoi dire !
    Bises :)

  4. Très émouvant ton billet ce matin ! Réconfortant de voir que les pires répressions n’étoufferont jamais les sentiments humains ! Souviens-toi… Belle journée Bises

  5. L’une des matchingpoints – par ses origines – est encore plus touchée par votre article et les témoignages.
    Quelle belle leçon d’amour et de courage

    • Oui, une très belle leçon. N’hésitez pas à voir le documentaire de Carl Leblanc si vous en avez l’occasion pour découvrir cette histoire plus en profondeur. Je l’ai vu il y a quelques jours et j’ai tout de suite eu envie d’écrire ce billet…

  6. C’est très émouvant, il ne faut pas oublier tout ça! Bisous.

  7. Emotion garantie ce billet. C’est vraiment très, très beau et réconfortant. Bises

  8. C’est vraiment bouleversant.

  9. Ce coeur est un beau témoignage. Je ne connaissais pas cette histoire merci de me l’avoir fait découvrir.

  10. Je suis émue, tu m’as touché.. C’est tellement beau, garder espoir, penser à l’autre.. Quelle belle leçon de vie
    Je t’embrasse

  11. Wow! incroyable! Moi aussi, je suis touchée! Merci pour ce partage!

  12. Quelle histoire extraordinaire, tu aurais du faire la Une d’Hellocoton avec cet article!
    En tout cas merci beaucoup de l’avoir partagée avec nous, je vais guetter la sortie du documentaire en France en espérant qu’elle aura lieu ;o)
    Bonne soirée!

    • Oh ! C’est gentil ! C’est en effet une très belle histoire que je tenais à partager avec vous. J’espère que tu auras la chance de voir ce documentaire captivant. Le DVD est disponible au Québec, mais je ne crois pas encore en France… Bises et bonne soirée !

  13. Ce documentaire doit être bouleversant. C’est une belle histoire qui nous rappelle de ne jamais oublier l’Histoire.

  14. J’aimerais beaucoup voir ce carnet , si particulier et effectivement tellement emprunt d’humanisme …

  15. Quelle magnifique histoire !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s